Parfois, ça me fait tellement mal que j’ai envie de mourir…

C’est bizarre, non? 

Et puis, ce n’est pas facile à dire… Quand tu travailles dans le “développement personnel”, pour la conscience et “la conscience, c’est la joie”…. Quand tu ne veux pas être une victime, ou que tu voudrais ne pas être pathétique….

Mais c’est là, ça fait mal…. Comme cette chanson de Barbara… le mal de vivre…

Oui, ce n’est même pas physique, ce n’est même pas dans le corps….

Alors, s’abandonner aux larmes, s’abandonner au “j’ai mal”, se laisser tomber dans le gouffre, le temps qu’il faudra, le temps qu’il faut… Jusqu’à reprendre la plume (je sais, c’est le clavier maintenant, mais c’est tellement moins romantique…)

Jusqu’à reprendre la vie…

Et tu sais quoi? Il y a ce moment où des mots de Dain reviennent (Dain Heer, co-fondateur d’Access Consciousness)… “Quand tu as mal, c’est qu’il y a là quelque chose que tu pourrais changer et que tu refuses de changer.” 

Et si tu le souhaites, maintenant, tu peux “fracturer, fissurer l’insanité, la folie” qui a créé cela… “fract the insanity”…  Comment tu fais cela? Gary Douglas a sa manière, Dain a sa manière… Toi, quelle est ta manière unique de “fract the insanity?” Et maintenant, entraîne-toi! Tout le temps! A chaque fois qu’il y a une douleur! Encore! Encore! Encore!!!

1 2 3

1 2 Blahhh

1 2 Blahhhh 

1 2 Blahhhh

Merci Dain Heer!

Merci Gary Douglas!


#querefusestudechanger
#pouvoir
#action
#fracttheinsanity