“Je suis déçu(e)” La faute à qui ?

Il y a quelques jours, j’échangeais au téléphone avec une personne que j’avais contactée pour des raisons professionnelles. 

J’ai eu l’intuition du souvenir de son prénom. Et puis, j’ai eu un doute. Alors, j’ai demandé en faisant l’erreur.

La personne a été un peu déçue. Bien sûr, elle ne l’a pas exprimé. Je l’ai juste senti. Au téléphone. 

 

A partir d’une telle histoire, nous pourrions aller dans plusieurs directions. 

Est-ce que tu peux “savoir” ce qui se passe pour l’autre, même (surtout) s’il ne dit rien? 

 

Qu’est-ce qui fait que tu as l’intuition, que tu sais, mais que tu ne choisis pas cela ? Est-ce quelque chose qui peut changer ? 

 

Ce qui m’intéresse aujourd’hui est la question “Mais d’où vient cette déception?” 

Arbre dans la lumière

Premier réflexe quand j’ai fait l’erreur : “oupsss ! Je me suis trompée ! Je suis vraiment nulle ! Maintenant j’ai blessé, j’ai vexé la personne. C’est de ma faute. “

D’ailleurs la personne, elle aussi, peut penser que c’est de ma faute si elle est blessée alors qu’elle se sentait si bien quelques secondes plus tôt. 

“Si je suis déçu(e) c’est à cause de l’autre – de ce qu’il a fait – de ce qu’il n’a pas fait – de ce qu’il a fait mal ou de travers”

Hummmm … Vraiment ? 

Est-ce qu’il se pourrait que je sois déçue parce que j’aurais aimé que la personne se souvienne ? Parce que j’aimerais me savoir importante pour elle ? Etre reconnue ? Aimée ? 

Est-ce qu’il se pourrait que je ne sois pas déçue lorsque que je vais merveilleusement bien, lorsque que je ne prends pas les soucis de mémoire de l’autre de manière personnelle ? Lorsque que je ne leur donne pas d’importance ou de signification ? 

Et si cela voulait dire, qu’avoir rempli l’amour de soi intérieur, la confiance en soi, la reconnaissance de soi pouvait éviter que je ne sois déçue quand telle ou telle personne fait ceci ou cela ? 

Est-ce que ce n’est pas phénoménalement libérateur ? 

 

Nous avons échangé au sujet de H’oponopono avec Véronique Pincé

– Je prends la responsabilité de ma vie

– Je reprends confiance que je peux changer les choses

Et toi ? Comment est-ce que tout cela te parle ? 

Facile ? Pas facile ? Une évidence ? 

N’hésite pas à laisser un commentaire !

                                   

Biches et cerfs

Biches et cerfs

Elle a traversé la rivière... J'étais au téléphone. Pas question d'agir assez vite pour prendre une photo. Tout à coup, sur le chemin, face à moi, une biche. Sur la droite, une rivière. Elle hésite quelques pas et puis ... "plouf" ! Elle saute à l'eau ! Et nage pour...

lire plus